Coucou l’Enseirb !
 
Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’ouvrir la pas-première P’Art’enthèse vidéoludique !

Cette semaine, on va parler d’un autre monde. Un monde pas si proche du nôtre, où la violence bat son plein, où la Guerre Froide n’est pas forcément si froide que ça, où la mafia russe a la mainmise sur les rues américaines, et où les terroristes nationalistes des 50 Blessings les combattent sans merci.

Hotline Miami 2 : Wrong Number est un jeu vidéo sorti en 2015, développé par Dennis Wedin et Sebastian Soderstrom, qui sortent du succès du premier opus. Sous son apparence sympathique de putes et de violence, se cache en fait un jeu où le scénario génialement dantesque a été distillé d’une main de maître sous un gameplay aridement compliqué à prendre en main, et (encore plus que dans le premier jeu) sous une narration multipliant les changements d’époque, les passages fantasmés, les flashbacks et les changements de personnages. Bien que certains personnages soient des brutes épaisses, la tragédie s’abattant sur certains autres fera chavirer les coeurs des plus endurcis d’entre vous.

L’esthétique du jeu est là pour incarner l’essence remasterisée des années 80, et la bande originale, peuplée d’arcanes de Perturbator, Carpenter Brut et consorts, incarne à merveille cette patte synthwave. Le scénario en est la continuité, à base de combats de gang et de conflits géopolitiques Russo-Américains.

En bref :
Qui : Dennaton Games, c’est à dire Dennis Wedin et Jonatan Soderstrom
Quand : 2010

Sources :
Le jeu
https://store.steampowered.com/app/274170
Le wiki du jeu (si vous voulez vous spoiler l’histoire)
https://hotlinemiami.fandom.com/wiki/Hotline_Miami_Wiki

C’est ainsi que cette P’Art’enthèse se referme. À la semaine prochaine !

Asriel Senna

PS: RWZ > ELT
PPS : Ces propos ne sont pas cautionnés par le respo P'Art'enthèse
PPPS : Par contre, je cautionne cette P'Art'enthèse de qualité
PPPPS : Les plus assidus auront remarqué le léger retard d'environ 24h
PPPPPS : Le pôle P'Art'enthèse (constitué de son responsable et c'est tout) s'excuse du tort occasioné
PPPPPPS : A jeudi prochain ! (promis je serai à l'heure)
PPPPPPPS : ELT <3<3