Bonjoar l’ENSEIRB !

Chose promise, chose due : la P'art'enthèse continue !
 
Aujourd'hui, j’ouvre une P’Art’enthèse sculpturale ! Il s’agit d’une sculpture bien particulière d’Auguste Rodin (et non, ce n’est pas son Penseur !).
 
Oeuvre : https://lh3.googleusercontent.com/proxy/kQQAFSB7TNj89o2MKvvOjzVjwqGUNOOo8Hz_A-GoXlVHDFuD7cg69gehagcOmqp7516V8Nkv9F7PLJ7QLVYAHerV7DF1I8pWffwcSVwxEFnx0CCiwyurN73-7gLq4tsIfx8TJUK1s9SkjI9NU-ed2phbFabTAKbZYkOkOKTZONBBV2UTe0TaZGcYxg
 
 
Quelques mots sur l’oeuvre

Avant toute chose, il convient de remettre cette oeuvre dans son contexte. En 1879, Auguste Rodin est chargé par le Secrétaire d’Etat aux Beaux Arts de créer la porte d’entrée du musée des arts décoratifs qui devait ouvrir en 1882. Rodin commence alors La Porte de l’Enfer, en réponse à la Porte du Paradis de Lorenzo Ghiberti au Baptistère Saint-Jean de Florence. Malheureusement, le projet prit du retard et fut abandonné en 1889, laissant Rodin sans financement.
 
La Porte de l’Enfer aurait dû être monumentale ! Imaginez : 6,35 mètres de hauteur pour 4 de large. Tout le pourtour devait être couvert de statue. Et voilà où cette histoire nous amène : si la porte en elle-même ne vit jamais le jour (bien que des épreuves aient été réalisées), elle a laissé derrière elle tout un groupe de statues qui devaient la composer. Ainsi, parmi ce groupe, on peut trouver L’Homme qui tombe qui devait apparaître trois fois dans différentes composition, ainsi que La Femme accroupie. Et, tenez-vous bien, l’assemblage de ces deux sculptures forme Je suis belle : L’Homme qui tombe tient à bout de bras La Femme accroupie.
 
A travers cette oeuvre, Rodin veut exprimer une vision érotique et morbide dans laquelle la satisfaction sexuelle n’est pas atteignable.
Cette sculpture n’est pas sans rappeler Atlas, le Titan de la mythologie grecque, portant le monde sur ses épaules. 
Il faut enfin savoir que cette oeuvre a été inspirée à Rodin par le poème éponyme de Charles Baudelaire tiré de ses Fleurs du Mal et que je vous invite vivement à aller lire. Je ne résiste pas à l’envie de vous en offrir le premier vers : “Je suis belle, ô mortels ! comme un rêve de pierre”...
 
Biographie :

En bref :

Prénom : Auguste
Nom : Rodin
Activité principale : Sculpteur
Nationalité : Française
Date de naissance : 1840
Date de décès : 1917
Courant artistique : Réaliste, croisement d'impressionnisme et de romantisme 

Quelques précisions :

Auguste Rodin est un des plus importants sculpteurs français de la seconde moitié du XIXe siècle, considéré comme un des pères de la sculpture moderne. Sa sculpture réaliste est un mélange d’impressionisme et de romantisme. Sa vie fut émaillé de drames semi-publics ou privés qui peuvent expliquer son intérêt pour la sensualité, l’érotisme et la douleur. 
A ce jour, seul le Musée Rodin de Paris détient le droit moral et inaliénable du sculpteur.
 
Sources :

https://en.wikipedia.org/wiki/The_Falling_Man_(Auguste_Rodin)
https://en.wikipedia.org/wiki/Crouching_Woman
https://fr.wikipedia.org/wiki/Porte_du_Paradis
https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Porte_de_l%27Enfer
http://www.musee-rodin.fr/fr/collections/sculptures/je-suis-belle
https://en.wikipedia.org/wiki/I_am_beautiful_(Auguste_Rodin)
https://en.wikipedia.org/wiki/Atlas_(mythology)
https://fr.wikipedia.org/wiki/Auguste_Rodin
 
Texte : Aymeric Ferron
 
C’est ainsi que cette P’Art’enthèse se referme. A très vite !
 
PS : Coucou c'est le respo P'Art'enthèse !
PPS : Comme à mon habitude, je viens me manifester dans les PS
PPPS : C'était la première P'art'enthèse hors SDAV !
PPPPS : J'espère que la plume de notre président vous aura donné envie d'aller voir les autres statues qui auraient du composer La Porte de l'Enfer
PPPPPS : Allez c'est terminé pour aujourd'hui !
PPPPPPS : Mais pas d'inquiétude, on se retrouve jeudi prochain pour une nouvelle P'Art'enthèse !
PPPPPPPS : Bon week-end à tous !