Bonjour Enseirbiens et Enseirbiennes,

Aujourd’hui, on donne sa chance à la sculpture avec une P'Art’enthèse regroupant plusieurs oeuvres sculpturales !

Quoi et qui ? :
Elles sont pas moins de DIX-NEUF, exposées en plein air au Jardin des Tuileries et portent les noms de...
Pomone, Les Trois Grâces, Flore, Été, Printemps, Action enchaînée, Montagne, Air ou encore Rivière.
Et ce qu’elles ont en commun, c’est de porter la patte d’un même artiste. Celle du peintre, graveur et sculpteur français…
Aristide Maillol.

Quelques mots sur l’artiste et ses oeuvres (+ lien vers celles-ci) :
Aristide Maillol, est né une vingtaine d’années après Rodin, en 1861, et est mort pendant la Seconde guerre mondiale. (plus de 80 balais quand même). Vers ses quarante ans, il a commencé à sculpter le bronze et le plomb, pour en faire des corps de femmes nues et sensuels, dont la majorité ont pour modèle sa muse, Dina Vierny.
Personnellement, je trouve amusant le fait de trouver plein de corps nus de femmes, littéralement cachés entre les thuyas. Si l’occasion se présente un jour, et que vous vous retrouvez à visiter le Musée du Louvre, vous n’oublierez pas de partir à la chasse aux statues au Jardin des Tuileries ! En attendant ce moment, je vous propose de vous balader dans le jardin grâce aux clichés pris par d’autres visiteurs, en cliquant sur le “petit” lien Tripadvisor ci-dessous :
https://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g187147-d12964600-Reviews-Maillol_au_Jardin_des_Tuileries-Paris_Ile_de_France.html#photos;aggregationId=&albumid=101&filter=7

L’histoire derrière :
Pour comprendre l’origine de mon engouement pour ces statues grandeur nature, et pour vous le partager, il faut revenir au lycée et plus précisément, en première, très chère année du bac de français.
Je sais pas si vous vous souvenez, mais à l’époque on étudiait encore la poésie et les différents courants artistiques qui l’ont traversée. C’est à cette occasion que ma professeure de français de l’époque, donna comme devoir de constituer un dossier support papier, de poésies sur le thème de notre choix. Le tout devait être accompagné d’interprétations et d’illustrations. Et tout ça… dans le but de nous rajouter toujours plus de travail pour le bac de français. PARDI. C’est que vingt oeuvres littéraires à maîtriser sur le bout des doigts pour les oraux ça suffisait pas, hein (spoiler alert : si).
Mais passons. Le fait est que sans ce énième devoir de français, je n’aurais sûrement jamais eu la curiosité d’aller chercher par moi-même pléthore de poèmes et chansons sur le thème de... (vous le voyez venir gros comme ça pas vrai)
PARIS.
Ok. J’avoue, dit comme ça, ça sonne très cliché et horriblement banal. C’est d’ailleurs ce que je m’étais dit à l’époque. Mais ! Manquant d’inspiration pour trouver des thèmes plus originaux et pourtant aussi bien fournis en poèmes que ceux sur la ville de Paris, je me suis quand même mise à chercher, un peu au hasard. ET C’EST LÀ QUE, je suis tombée sur LE poème le plus mignon du monde. Qui a fait écho chez moi. Il m’a rappelé mes nombreuses ballades entamées au Jardin des Tuileries de Paris, après une après-midi passée sur Rivoli à essayer des fringues sans jamais les acheter, ou encore durant des après-midi pique-nique et brunch posés sur l’herbe avec l’enceinte, le tout, entre des thuyas… et des STATUES ! (ça y est on touche au but, enfin)
Le poème qui m’a fait kiffer, est donc un poème écrit par Raymond Queneau (1903-1976, artiste surréaliste. Si vous vous souvenez encore de quel mouvement c’est. Moi non → https://fr.wikipedia.org/wiki/Surr%C3%A9alisme), dont le titre se trouve être : Le petit peuple des statues. Je vous le partage, c’est gratuit :

Le petit peuple des statues
Au Jardin des Tuileries
Est un petit peuple de nudistes
Ces messieurs et ces dames
Se mettent volontiers à poil
Bien qu’il y ait là des enfants
Et des touristes à l’âme pure
Et les pigeons leur chient dessus
Sur le petit peuple des statues.


Ainsi se referme (non sans émotions) cette deuxième P'Art’enthèse sculpturale.

Souph’
 
PS : Viens voir le post sur Telegram pour avoir des photos "commentées" ;)
PPS : C'est ici que ça se passe --> https://t.me/BDA_EMMK
PPPS : Tu peux aussi voir notre post sur Facebook :o
PPPPS : Aristide MailAll haha
PPPPPS : Une blague facile mais efficace (pas des masses en vrai)
PPPPPPS : Bon c'est pas tout ça mais il s'agirait que cette superbe P'Art'enthèse se termine !
PPPPPPPS : Bonne après midi à toutes et à tous
PPPPPPPPS : ELT <3<3